Visit www.benjamins.com

rss feed

FORUM. Revue internationale d’interprétation et de traduction / International Journal of Interpretation and Translation

image of <p>FORUM. Revue internationale d’interprétation et de traduction / International Journal of Interpretation and Translation</p>
ISSN 1598-7647
E-ISSN 2451-909X

FORUM was founded in 2003 by the joint efforts of researchers from KSCI and ESIT. It is a refereed international Translation Studies Journal, bilingual English/French, and appears twice a year. FORUM is supported by UNESCO's Clearing House for Literary Translation. The Journal's primary objective is to offer publication space to Translation Studies researchers not only from Western countries, but also from Asia, Africa and the Middle-East. The papers published in FORUM deal with a variety of issues: translation of technical texts, literature, philosophy and poetry, interpreting in its various modes, the teaching of translation and interpreting, and often offer regional points of view. They apply a variety of liberal arts or empirical methodologies.

Née en 2003 par la volonté conjointe de chercheurs du KSCI et de l'ESIT, FORUM est une revue internationale de traductologie à comité de lecture. Elle est bilingue français/ anglais et paraît deux fois par an. Elle est parrainée par le Centre d'échanges d'informations sur la traduction littéraire de l'UNESCO. L'objectif premier de FORUM est d'offrir un espace de visibilité à des traductologues des pays occidentaux, mais aussi d'autres régions, notamment d’Asie, d’Afrique et du Moyen Orient. Les articles publiés étudient les sujets les plus variés: la traduction de textes techniques, comme littéraires, philosophiques ou poétiques, l'interprétation dans ses diverses formes, la pédagogie de l'interprétation et de la traduction et exposent souvent des points de vue régionaux. Ils s'appuient sur diverses méthodologies, argumentatives ou empiriques.

John Benjamins Publishing Company is the official publisher as of Volume 14 (2016).


Show / Hide descriptions

Latest content:

Article
content/journals/2451909x
Journal
5
3
Loading

Most cited this month

  • Citation Patterns in the T&I Didactics Literature
    • Author: Daniel Gile
    • Source:

      FORUM. Revue internationale d’interprétation et de traduction / International Journal of Interpretation and Translation

      ,
      Volume 3, Issue 2, 2005, pages: 85 –103
    • + Show Description - Hide Description
    • Les citations dans 47 articles sur la formation des interprètes et traducteurs parus dans des volumes collectifs récents ont été analysées. Peu d’études empiriques étaient concernées dans l’échantillon sur la formation des interprètes, et quasiment aucune n’était citée dans l’échantillon sur la formation des traducteurs. Dans l’ensemble des articles, la langue prédominante des textes cités était l’anglais, et les citations les plus nombreuses portaient sur des livres, et non pas des articles. Les citations montrent que les théories fonctionnelles sont les plus populaires dans les articles sur la formation des traducteurs, alors qu’elles sont quasiment absentes des articles sur la formation des interprètes où domine le modèle d’interprétation de l’AIIC.
  • Rozan and Matyssek: Are they really that different?
    • Author: Barbara Ahrens
    • Source:

      FORUM. Revue internationale d’interprétation et de traduction / International Journal of Interpretation and Translation

      ,
      Volume 3, Issue 2, 2005, pages: 1 –15
    • + Show Description - Hide Description
    • Cet article porte sur la technique de prise de notes lors de l’interprétation consécutive tout en abordant les objectifs du cours de prise de notes, qui ne se limite pas simplement à faire connaître des symboles et des abréviations. Cette discussion est suivie d’une présentation et d'une comparaison des systèmes de prise de notes de Rozan (1956) et de Matyssek (1989) et de leurs principes généraux, afin de démontrer que ces deux écoles « classiques » ont nombre de points communs bien qu'elles soient fréquemment considérées comme étant très différentes.
  • Words and Sense
    • Author: Robin Setton
    • Source:

      FORUM. Revue internationale d’interprétation et de traduction / International Journal of Interpretation and Translation

      ,
      Volume 1, Issue 1, 2003, pages: 139 –168
    • + Show Description - Hide Description
    • L’opposition entre traduction ‘libre’ et traduction littérale traverse la traductologie depuis ses débuts; l’école du sens fait de la traduction par le sens son cheval de bataille. La séparation imparfaite des langues dans le lexique multilingue et les conditions difficiles de l’interprétation simultanée supposent à la fois des dangers (l’interférence) et des voies à exploiter grâce à la multiplication des possibilités de formulation autorisées par l’apport cognitif du contexte. Les contraintes de capacité de traitement rendent probable un recours plus ou moins intensif de l’interprète à des correspondences lexicales apprises, allant bien au-delà des seuls termes techniques, pouvant être insérées de façon quasi automatique. La métaphore connexioniste permet de modéliser le choix de modes parallèles de traitement (construction logique, recherche conceptuelle ou recours direct à une correspondance lexicale) qui s’offrent à chaque détour de la chaîne parlée, tandis que les spécificités des glossaires préparés et utilisés par les interprètes révèlent leur fonction d’amorçage ou d’aiguillage ponctuel de réseaux lexicaux et conceptuels déjà orientées vers les besoins particuliers de cette tâche par la formation et l’expérience professionnelle.
  • Local Cognitive Load in Simultaneous Interpreting and its Implications for Empirical Research
    • Author: Daniel Gile
    • Source:

      FORUM. Revue internationale d’interprétation et de traduction / International Journal of Interpretation and Translation

      ,
      Volume 6, Issue 2, 2008, pages: 59 –77
    • + Show Description - Hide Description
    • La recherche sur les limites de la simultanée dues à la charge cognitive gagne à être menéepar la voie d’analyses locales. Localement, la charge cognitive importée d’un segment dontle traitement n’est pas terminé peut déterminer la difficulté d’interprétation du segment encours de traitement, et expliquer des difficultés spécifiques par langue qui ne sont pasmanifestes dans la conversation quotidienne. Interviennent aussi la distribution de la densitéd’information dans la phrase et les pauses entre les phrases. La manipulation expérimentalede ces dernières et une focalisation de la recherche sur des segments locaux pourraientaugmenter l’efficacité de la recherche empirique sur l’interprétation.
  • 3-Party 2-Language Model of Interpreting Revisited
    • Author: Masaomi Kondo
    • Source:

      FORUM. Revue internationale d’interprétation et de traduction / International Journal of Interpretation and Translation

      ,
      Volume 1, Issue 1, 2003, pages: 77 –96
    • + Show Description - Hide Description
    • Dans cet article l’auteur reprend le modèle d’interprétation à 3 parties et 2 langues (proposé par Kirchhof en 1976) pour focaliser les points suivants à base d’une version adaptée du modèle. Il est intrinsèquement impossible d’encoder la totalité d’un concept (idées et sentiments) que souhaite transmettre l’émetteur de message (nécessité donc de tenir compte des éléments implicites du message). On peut d’autre part exprimer le même concept sous différentes manières (ce qui offre une possibilité d’économiser le nombre de mots). Pour l’interprète il est essentiel et inévitable d’ « interpréter » le message pour assurer sa mission et se donner tous les moyens dont il dispose : il mobilise non seulement toutes ses connaissances relatives au sujet mais aussi doit se référer obligatoirement à ses propres valeurs si l’on raisonne au sens strict du terme. Toutefois, il peut rendre son interprétation plus objective au moyen de « geler » temporairement ses valeurs personnelles. Interpréter dans une combinaison anglais-japonais représente un parcours plus important que la combinaison anglais-français, ce qui ne signifie pas toujours une tâche plus facile. Enfin, l’auteur observe le besoin et la pratique ainsi que les intérêts de plus en plus croissants d’interprétation envers la langue B surtout dans le contexte d’élargissement de l’Union Européenne.
More
This is a required field
Please enter a valid email address