1887
image of Critique de Gravet & Lievois (2021): Vous avez dit littérature belge francophone ? Le défi de la traduction
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Résumé

Dès son indépendance en 1830, la Belgique a œuvré pour se créer une identité culturelle à travers l’élaboration d’une littérature nationale. Cependant, la littérature belge francophone est souvent marginalisée et reste méconnue de son propre public, si bien que la « belgitude » de ses auteurs – pour reprendre le terme de Klinkenberg – se voit effacée, au profit d’une identité pseudofrançaise. En outre, cette littérature s’avère mal diffusée à l’international, car peu traduite. Il est donc indispensable d’encourager la recherche en traductologie à ce sujet, ce qu’opère précisément le livre collectif commenté ici, qui dérive du colloque « La traduction de la littérature francophone » organisé à l’Université de Mons en décembre 2018. Après une introduction générale des éditrices Catherine Gravet et Katrien Lievois (p. 7–23), l’ouvrage se divise en quatre parties, intitulées respectivement « Traduction et création », « Travail et Archives de traducteurs », « Traduction et réfraction » et « Inventaires ».

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.00235.hay
2021-09-21
2021-12-05
Loading full text...

Full text loading...

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.00235.hay
Loading
  • Article Type: Book Review
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error