1887
Volume 37, Issue 3
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Le but de cette étude est de mettre en lumière l'évaluativité en tant que paramètre critique et problématique lors de la traduction de l'anglais en arabe et vice versa. L'étude vise également à sensibiliser le traducteur aux différentes stratégies évaluatives de ces deux langues et à montrer comment la traduction les reflétera tant au niveau de l'exactitude qu'à celui de la fidélité à l'original. On distingue deux types d'évaluativité: l'évaluativité naturelle et l'évaluativité caractérisée. La première est attribuée de manière inhérente, c'est-à-dire qu'elle est engendrée par la base, tandis que la seconde est attribuée de manière structurelle, c'est-à-dire qu'elle est engendrée par une transformation. En outre, les corrélatifs que présente cette évaluativité se différencient par une opposition entre micro-corrélatifs et macro-corrélatifs. L'on a démontré qu'en ce qui concerne la micro-évaluativité, l'arabe et l'anglais présentent des modèles symétriques et asymétriques. Quant à la macro-évaluativité, l'affirmation de Hatim (1989) selon laquelle, en arabe, ce serait le choix entre une phrase nominale et verbale qui rend un texte évaluatif plutôt que non évaluatif, est manifestement fausse. Bien au contraire, c'est l'interaction entre les micro-corrélatifs et les macro-corrélatifs qui engendre l'évaluativité.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.37.3.03far
1991-01-01
2019-10-18
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.37.3.03far
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error