1887
Volume 38, Issue 4
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

A l'heure où les relations internationales subissent de profonds changements, l'historiographie de la traduction réveille un nouvel intérêt. Or, les méthodes qu'elle utilise sont-elles à la hauteur des circonstances? Nous voudrions, dans cet article, formuler une hypothèse sur l'effet historique des traductions, non pas pour la justifier empiriquement mais afin de voir comment certaines approches contemporaines pourraient la vérifier. Nous constatons que, du point de vue de notre hypothèse, ces approches comportent sept inconvénients méthodologiques: a) l'accu-mulation archéologique de données qui ne répondent à aucune problématique explicite, b) la dépendance générale du matériau anecdotique, c) la périodisation indiscriminée, d) les traductions vues comme expressions plutôt que comme facteurs de changements historiques, e) le privilège axiomatique accordé aux cultures cibles, f) des hypothèses infalsifiables, g) peu d'espace systémique pour l'interculturalité du traducteur.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.38.4.05pym
1992-01-01
2019-10-20
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.38.4.05pym
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error