1887
Volume 39, Issue 2
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
GBP
Buy:£15.00 + Taxes

Abstract

Le présent article aborde le problème de la traduction ambiguë — vers le yoruba et d'autres langues — de deux locutions conjonctives utilisées en anglais: as et like. Ces conjonctions sont utilisées pour construire des compléments de comparaison. L'objectif principal de l'article consiste à expliquer la manière dont les conjonctions as et like sont utilisées pour traduire bí et gegebí, soit pour exprimer la notion de "d'une manière comparable à" ou "à titre de".Pour y parvenir, l'auteur tente de construire un modèle expérimental de recoupement linguistique. Ce modèle, fondé sur des données fournies par d'authentiques yorubaphones ainsi que par d'authentiques anglophones, utilise le concept de la sémantique lexicale qui permet de résoudre l'ambiguité lexicale aussi bien dans des exercices de traduction que dans le langage courant. Pour des raisons de recoupement linguistique, d'autres langues servent de référence, notamment celles qui n'ont recours qu'à un seul morphème pour traduire as et like.Dans le présent article, l'auteur soutient qu'il y a lieu d'attribuer l'utilisation ambiguë des locutions conjonctives en yoruba à une influence extérieure — traduction ou contamination, car le répertoire des Yoruba unilingues ne présente pas cette ambiguité. Pour résoudre ce problème, l'auteur propose de faire la distinction suivante: as = gégébí et like = bí.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.39.2.02fag
1993-01-01
2018-09-24
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.39.2.02fag
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error