1887
Volume 40, Issue 2
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Selon Jespersen, les "liaisons verbales" se réfèrent à des substantifs abstraits tels que "arrivée, admiration". Ces substantifs sont dérivés de verbes et ont donc des propriétés de verbe. La grammaire transformationnelle de Chomsky révèle qu'en tant que sujet, objet et adverbe, leurs formes logiques semblent être celles d'attributs, mais qu'en réalité, elles sont tranformées dans la structure profonde à partir des sujets, objets et adverbes, et qu'elles doivent par conséquent être traitées en tant que tels par le traducteur.En anglais, l'adverbialisation logique des "liaisons verbales" est un phénomène qui couvre un domaine étendu et est à l'origine de difficultés au moment de traduire. A la lumière de la théorie de Jespersen sur les mots-liaisons verbales et de la grammaire transformationnelle de Chomsky, l'auteur de l'article propose un moyen de traiter ce phénomène dans les traductions de l'anglais en chinois. Cette approche se situe à trois niveaux: les adverbes, les propositions adverbiales et les clauses adverbiales.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.40.2.04qi
1994-01-01
2019-09-16
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.40.2.04qi
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error