1887
Volume 40, Issue 3
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Dans Voyage au centre du texte: Comment traduire Verne?, William Butcher souligne la complexité du cas Verne : les effets proprement littéraires du texte, mais également les multiples allusions contemporaines.Presque toutes les traductions anglaises de Voyage au centre de la Terre sont atroces. Malgré quelques erreurs amusantes, celle de Baldick publiée par Penguin fait honorable amende. Mais la traduction la plus souvent réimprimée, celle de 1872, est un véritable massacre: d'entiers chapitres sont coupés, comme l'est toute référence à l'idée de l'évolution, bien que notre anonyme auteur-par-défaut fait récompense en inventant des chapitres de toutes parts.Qu'aurait-il fallu faire? D'abord respecter la structure du texte, ses tonalités diverses, ses progressions de rythme, ses voix et ses modes; et surtout comprendre les anagrammes, les ambiguïtés, les inventions, et les jeux de mots, souvent "remétaphorisés" ou même "démétaphori-sés". Surtout, conserver le temps présent du verbe, avant-signe d'une innovation parmi les plus radicales de l'histoire du roman.Bref, le traducteur vernien doit se faire écrivain. Son travail ardu, à la fois littéraire et technique, mérite une meilleure reconnaissance.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.40.3.02but
1994-01-01
2019-12-09
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.40.3.02but
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error