1887
Volume 41, Issue 1
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Le présent article tente de sonder certains problèmes a débattre dans le cadre du contenu culturel des traductions chinois-anglais, et en particulier celui du "rouge-vert" que l'on trouve dans la traduction anglaise par David Hawkes du roman chinois classique Hong Lou Meng (The Story of the Stone).L'auteur discute en premier lieu des difficultés liées au transfert linguistique et notamment à la traduction de formes linguistiques uniques; une discussion qui débouche nécessairement sur une analyse de ces problèmes. A l'aide d'arguments convaincants illustrés à leur tour par d'excellents exemples tels que long (dragon), dong-feng (le vent d'est) et xifeng (le vent d'ouest), l'auteur en arrive à la conclusion suivante: étant donné que le chinois et l'anglais manient des valeurs symboliques et culturelles différentes, il était imprudent de la part du sinologue britannique David Hawkes et donc inacceptable d'avoir traduit hong (rouge) par "vert" et d'avoir évité à plusieurs reprises de traduire dans sa version de Hong Lou Meng le mot Hong alors que celui-ci est la couleur principale du roman et qu'à ce titre il constitue précisément un élément clé du thème du roman en ce qu'il fait ressortir le caractère individuel du protagoniste Jia Bao-yu. Par ailleurs l'auteur estime aussi que toute modification de sens du mot hong porte atteinte à l'effet global du roman et à son intégrité.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.41.1.04wen
1995-01-01
2019-08-22
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.41.1.04wen
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error