1887
Volume 41, Issue 2
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Depuis quelques années on constate que dans les milieux académiques la traduction littéraire fait moins l'objet d'une évaluation esthétique que d'une description de ses propriétés linguistiques et de l'effet qu'elle produit dans la culture cible. Au niveau théorique, il y a une tension entre d'une part les approches philologique et historique qui considèrent une traduction comme un produit fini et autonome, et d'autre part les méthodes linguistiques et analytiques qui examinent la nature du transfert de texte et les conditions précises dans lesquelles ce dernier a lieu. Dans son article, l'auteur tente de démontrer l'importance que revêt, pour évaluer une traduction, une analyse con trasti ve des textes. Pour ce faire, il examine certains aspects essentiels de la constitution de texte dans quatre traductions anglaises du célèbre récit de Georg Biichner Lenz (1836). L'analyse des glissements effectués par les traducteurs lors du traitement du texte d'origine révèle des stratégies de traduction cohérentes bien que non explicites qui influencent, lors du transfert dans la langue d'arrivée, l'élaboration de la signification littéraire.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.41.2.02hor
1995-01-01
2019-09-19
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.41.2.02hor
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error