1887
Volume 44, Issue 3
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

AbstractDue to post-war American cultural predominance and the aggressive expansion of English as a world language, countless English loan words have entered German through pop culture, advertising, technological transfer, and media language. In the course of this process, cultural and linguistic receptiveness reinforced each other. Increasingly, English terms are taken over that do not denote new realia, but compete with existing TL terms. Many of these predatory loan words get lexicalized. Today, there is a tendency to not translate English terms for new items and phenomena, and a general fashion to use anglicisms instead of TL terms. This linguistic behaviour differs from the mere instrumental use of loan words. It involves assimilation/ submission to a foreign culture instead of assimilation of foreign words to one's own language. Using examples from German newspapers and magazines, this paper sets out to analyse the perceptible and hidden influence of American English on modern German. It looks at the sociocultural motives governing the coinage of loan words, loan blends, and loan translations.RésuméLa prédominance culturelle des Etats-Unis et l'expansion agressive de l'anglais en tant que langue mondiale ont eu pour effet d'introduire en allemand une multitude de termes anglais empruntés à la culture pop, à la publicité, aux transferts de technologie ainsi qu'au langage utilisé par les médias. La réceptivité culturelle et la réceptivité linguistique se sont renforcées mutuellement au cours de ce processus. De plus en plus, on utilise en allemand des termes anglais qui n'introduisent pas un nouveau concept mais qui sont tout simplement en concurrence avec ceux de la langue-cible. Plusieurs de ces termes 'prédateurs' empruntés font progressivement partie du lexique. Aujourd'hui, on observe une tendance à ne pas traduire des termes anglais qui désignent un nouveau concept ou de nouveaux phénomènes, ainsi qu'une mode, généralisée, qui consiste à utiliser des anglicismes plutôt qu'un terme équivalent dans la langue-cible. Le comportement linguistique implique davantage que le simple usage des termes empruntés en tant qu'outil communicationnel: il est une assimilation voire une soumission à la culture étrangère alors qu'il devrait se contenter d'assimiler les termes étrangers dans la propre langue. L'auteur du présent article analyse l'influence décelable et masquée de l'anglais américain sur l'allemand à l'aide d'exemples empruntés à la presse et aux magazines allemands. Il examine les motifs socioculturels qui sont à l'origine de la création des mots d'emprunt, des amalgames d'emprunt et des calques.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.44.3.02kur
1998-01-01
2019-08-23
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.44.3.02kur
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error