1887
Volume 62, Issue 4
  • ISSN 0521-9744
  • E-ISSN: 1569-9668
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Dans l’histoire de la traduction en Chine, la période de la fin de la dynastie Ming et du début de la dynastie Qing est considérée comme une des quatre grandes périodes où abondent les activités de traduction. Cette période a surtout vu l’arrivée de nombreux jésuites de l’Occident et l’apparition de quantité de traductions scientifiques et technologiques qui couvraient un vaste champ de disciplines, ce qui l’a distinguée des trois autres périodes. Ces traductions ont résulté des facteurs économique, socio-culturel, psychologique, linguistique, etc. et ont à leur tour profondément marqué la société moderne chinoise. Étant donné l’importance des activités de traduction de cette époque-là pour l’Histoire chinoise, cet article essaie d’y jeter un coup d’oeil rétrospectif et d’en faire une brève présentation en dégageant les spécificités de ces activités, les raisons tant superficielles que profondes du boom de la traduction et les influences de cette dernière sur la société moderne chinoise.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/babel.62.4.04dan
2017-01-12
2019-10-17
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/babel.62.4.04dan
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error