1887
Volume 1, Issue 2
  • ISSN 1598-7647
  • E-ISSN: 2451-909X
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Dans les pays occidentaux, les interprètes sont formés à traduire principalement de leur langue B vers leur langue maternelle ou leur langue A. Or, la situation est fort différente dans les pays asiatiques et particulièrement en Corée, où les apprentis interprètes apprennent à traduire, dés le début de leur formation, vers leur langue B et cette pratique est maintenue durant leur apprentissage de l’interprétation simultanée. Cette différence de méthode didactique s’explique par la différence des profils des interprètes et celle de la situation du marché dans les deux regions en question. D’abord, les interprètes occidentaux ont souvent une language A et plusieurs langues B et C, alors que les interprètes coréens et asiatiques possèdent, dans la plupart des cas, une seule languge A et une seule langue B. Ensuite, dans les pays occidentaux, il est toujours possible de trouver un interprète qui possède la langue en question comme sa langue A, ce qui n’est pas toujours le cas dans les pays asiatiques. Cet article a donc pur but d’examiner l’interpretation en B et les enjeux qui’impliquent ce domaine de recherche.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/forum.1.2.07lim
2003-01-01
2019-10-23
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/forum.1.2.07lim
Loading
  • Article Type: Research Article
Keyword(s): B language , consecutive , curriculum , exotic languages and simultaneous
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error