1887
Volume 11, Issue 1
  • ISSN 1598-7647
  • E-ISSN: 2451-909X
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Le Japon a introduit le système de juge-citoyen en mai 2009 dans le cadre de ses réformes judiciaires. Afin d’identifier les éventuels impacts de l’intervention d’interprètes auprès de juges non professionnels, une équipe de chercheurs spécialisés dans l’analyse du discours juridique ont organisé deux simulations de procès. La seconde simulation de procès était basée sur un scénario impliquant un cas typique de préjudice. Cette simulation était centrée sur une séance de questions du procureur posées par l’intermédiaire d’un interprète, et dont les invités étaient des pseudo juges-citoyens et deux interprètes. Ce compte-rendu reprend quelques expressions clés utilisées dans cette simulation de procès et pour lesquelles les deux interprètes ont donné des traductions anglaises nettement distinctes, telles que ‘naguru’ et ‘(kane wo) yokyu suru’ et examine les problèmes liés au choix du lexique et à ses conséquences légales.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/forum.11.1.06nak
2013-01-01
2019-10-15
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/forum.11.1.06nak
Loading
  • Article Type: Research Article
Keyword(s): collocation , court interpreter , legal decision , lexical choice and Mock trial
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error