1887
Volume 18, Issue 1
  • ISSN 1598-7647
  • E-ISSN: 2451-909X
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Résumé

L’article porte sur l’applicabilité de la théorie interprétative de la traduction (TIT) à la traduction de la littérature. Dans la première partie, nous présentons les lignes conceptuelles sur lesquelles s’appuie la TIT, l’applicabilité de la TIT à la traduction littéraire et les critiques formulées à son encontre. À la différence de la traduction générale ou spécialisée, dans la traduction littéraire on distingue le sens notionnel (informatif) du sens émotionnel (esthétique), le but de la traduction étant l’équivalence d’effet. Dans la deuxième partie du travail nous présentons l’applicabilité de la TIT à la traduction de l’œuvre de Guy de Maupassant. Nous analysons la manière dont quelques composantes de l’idiostyle de l’auteur (l’implicite, la polysémie et l’ambiguïté, l’ironie, les euphémismes, les culturèmes) sont traduites en roumain.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/forum.19009.cio
2020-06-16
2020-07-07
Loading full text...

Full text loading...

References

  1. Maupassant, G.
    1966Opere, vol.II. București: Editura pentru Literatură Universală.
    [Google Scholar]
  2. 1970O viață. București: Editura Eminescu.
    [Google Scholar]
  3. 1979 Farce normande. Contes de la Bécasse. Paris : Gallimard Folio.
    [Google Scholar]
  4. 1993Une vie. Paris : Flammarion.
    [Google Scholar]
  5. 1997 Rosalie Prudent. La Petite Roque. Paris : Albin Michel.
    [Google Scholar]
  6. Berman, A.
    1995L’Épreuve de l’Étranger. Culture et traductions dans l’Allemagne romantique. Paris : Gallimard.
    [Google Scholar]
  7. Burova, I. I. & Zhang, Z.
    2017 Stylistic Originality of Spenser’s Epithalamion and its Reflection in Russian and Chinese Translations. Studia Literarum 2017, tome2, no.2, 22–39. 10.22455/2500‑4247‑2017‑2‑2‑22‑39
    https://doi.org/10.22455/2500-4247-2017-2-2-22-39 [Google Scholar]
  8. Herbulot, F.
    2004 La théorie interprétative ou Théorie du sens : point de vue d’une praticienne. Meta, 49 (2), 307–315. doi:  10.7202/009353ar
    https://doi.org/10.7202/009353ar [Google Scholar]
  9. Israël, F.
    1990 Traduction littéraire et théorie du sens. InÉtudes traductologiques en hommage à Danica Seleskovitch, éd. parMarianne Lederer. Paris : Lettres modernes Minard, 29–43.
    [Google Scholar]
  10. 1991 La traduction littéraire : l’appropriation du texte. InLa liberté en traduction. Actes du colloque international tenu à l’ESIT, Marianne Lederer et Fortunato Israël (dir.). Paris : Didier Érudition, 17–41.
    [Google Scholar]
  11. 1994 La créativité en traduction ou le texte réinventé. InIV Encuentros Complutenses en torno a la traducción. Madrid : Editorial Complutense, 105–117.
    [Google Scholar]
  12. 1995 Le traitement de la forme en traduction. InLe linguiste et les traductions. Paris : Ibérica, nouvelle série, n°5, 115–124.
    [Google Scholar]
  13. 2001 Pour une nouvelle conception de la traduction littéraire : le modèle interprétatif. Traduire, n°190–191, décembre 2001, 9–18.
    [Google Scholar]
  14. 2005 Une Théorie en mouvement : bilan (provisoire) des acquis de la Théorie Interprétative de la Traduction. InLa Théorie Interprétative de la Traduction, tome I. – Genèse et développement, Fortunato Israël, Marianne Lederer (dir.). Paris, Caen : Lettres modernes Minard.
    [Google Scholar]
  15. Ladmiral, J.-R.
    2005 Le ‘salto mortale de la déverbalisation’. Meta, 50 (2), 473–487. doi:  10.7202/010994ar
    https://doi.org/10.7202/010994ar [Google Scholar]
  16. Lederer, M.
    1984 Implicite et explicite. InDanica Seleskovitch, Marianne Lederer, Interpréter pour traduire. Paris : Didier Érudition, 37–71.
    [Google Scholar]
  17. 1994La traduction aujourd’hui. Le modèle interprétatif. Paris : Hachette-Livre.
    [Google Scholar]
  18. 1997 La théorie interprétative de la traduction : un résumé. Revue des lettres et de la traduction, 3, 11–20.
    [Google Scholar]
  19. 2016 Pourquoi une cinquième édition d’Interpréter pour traduire de Danica Seleskovitch et Marianne Lederer ?FORUM. Revue internationale d’interprétation et de traduction/International Journal of Interpretation and Translation, 14 (1), 64–78. 10.1075/forum.14.1.04led
    https://doi.org/10.1075/forum.14.1.04led [Google Scholar]
  20. Lungu-Badea, G.
    2009 Remarques sur le concept de culturème. Translationes, 1, Timişoara: Editura Universității de Vest, 15–78.
    [Google Scholar]
  21. Mallet, M.-A.
    1992 Maîtres et servantes : des histoires d’infanticide France. XIXème siècle. Projets Féministes, 1, 80–85.
    [Google Scholar]
  22. Meschonnic, H.
    1995 Traduire ce que les mots ne disent pas, mais ce qu’ils font. Meta, 40 (3), 514–517. doi:  10.7202/003640ar
    https://doi.org/10.7202/003640ar [Google Scholar]
  23. Mounin, G.
    1963Les problèmes théoriques de la traduction. Paris : Gallimard.
    [Google Scholar]
  24. Ricœur, P.
    2003Sur la traduction. Paris : Bayard.
    [Google Scholar]
  25. Seleskovitch, D.
    1968L’interprète dans les conférences internationales. Problèmes de langage et de communication. Paris : Minard Lettres Modernes. Cahiers Champollion 1.
    [Google Scholar]
  26. 1975Langage, langues et mémoire. Étude de la prise de notes en consécutive. Paris : Minard Lettres Modernes.
    [Google Scholar]
  27. 1984 Enseignement de l’interprétation. InDanica Seleskovitch, Marianne Lederer, Interpréter pour traduire. Paris : Didier Érudition, 179–198.
    [Google Scholar]
  28. 1984 De l’expérience aux concepts. InDanica Seleskovitch, Marianne Lederer, Interpréter pour traduire. Paris : Didier Érudition, 72–103.
    [Google Scholar]
http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/forum.19009.cio
Loading
/content/journals/10.1075/forum.19009.cio
Loading

Data & Media loading...

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error