1887
Volume 5, Issue 2
  • ISSN 1598-7647
  • E-ISSN: 2451-909X
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

La “directionnalité” indique si la traduction (ou l’interprétation) est effectuée depuis ou vers la première langue (L1). Selon les vues traditionnelles, prescriptives, le travail effectué vers la deuxième langue (L2) est considéré comme inférieur et les traducteurs sont encouragés à ne travailler que vers leur L1. Cependant la traduction vers la L2 est une pratique courante dans de nombreux pays du monde, particulièrement ceux où sont utilisées des “langues de diffusion limitée”. Une étude empirique a été conçue pour examiner les prises de position prescriptives qui s’opposent à la traduction vers la L2, en décrivant les pratiques de traduction et d'interprétation dans un pays qui utilise une langue de diffusion limitée. Un questionnaire a été envoyé à des traducteurs et à des interprètes en Croatie, qui ont été interrogés sur leur pratique professionnelle et leurs attitudes envers la directionnalité. Les résultats montrent que la traduction vers la L2 est une pratique régulière pour plus de 70% des traducteurs/interprètes travaillant à temps complet en Croatie. Un tiers des répondants préfèrent traduire vers leur L2 et ils sont presque aussi nombreux à juger que cette direction est plus facile que l’autre. De plus, 45% obtiennent des tarifs supérieurs en traduisant vers leur L2. Les réponses révèlent toutefois que certaines des opinions traditionnelles sur la directionnalité sont toujours d’actualité.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/forum.5.2.05pav
2007-01-01
2019-10-20
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/forum.5.2.05pav
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error