1887
Volume 7, Issue 2
  • ISSN 1598-7647
  • E-ISSN: 2451-909X
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Dans la deuxième moitie du 20ème siècle, l’anglais est devenu la langue de conférence la plus répandue. Dans les réunions internationales conduites en anglais, la plupart des participants sont des locuteurs non natifs dont le lexique, la syntaxe et l’élocution diffèrent de l’anglais standard. Ils sont par conséquent souvent difficiles à comprendre et à interpréter. Cette étude, réalisée par Elvira Basel (2002) dans le cadre de sa thèse de doctorat, dirigée par le premier auteur, examine la question de savoir si la connaissance de la langue maternelle du locuteur aide les interprètes a la restitution plus complète de la densité d’information dans leur interprétation.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/forum.7.2.08kur
2009-01-01
2019-12-10
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/forum.7.2.08kur
Loading
  • Article Type: Research Article
Keyword(s): comprehension , experience , information transfer , Non-native accent and working languages
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error