1887
Volume 8, Issue 1
  • ISSN 1598-7647
  • E-ISSN: 2451-909X
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Ce qu’on enseigne souvent aux étudiants en interprétation de conférence c’est que face à des métaphores, l’approche la plus sure consisterait à utiliser une paraphrase plutôt qu’à maintenir l’expression figée. En effet, les métaphores sont normalement liées à la culture du pays d’origine et ont rarement un équivalent dans la langue d’arrivée. De plus, les interprètes en simultanée n’ont qu’une poignée de secondes pour repérer la solution et fournir une traduction, ce qui ne suffit généralement pas pour décoder la métaphore dans une langue et l’encoder dans une autre. Mais est-ce que les interprètes professionnels adoptent cette même approche lorsqu’ils travaillent? Est-ce la meilleure méthode pour traduire les métaphores en interprétation simultanée? Cette étude cherche à répondre à ces questions à travers l’analyse des performances d’interprètes professionnels dans un contexte de travail réel. Nous utilisons, à ces fins, le corpus d’interprétation du Parlement Européen (EPIC), à savoir un corpus trilingue – Anglais, Espagnol et Italien - contenant les transcriptions et les enregistrements des discours prononcés au cours des sessions plénières du Parlement Européen en 2004 ainsi que de leurs interprétations dans les trois langues.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/forum.8.1.08spi
2010-01-01
2019-12-06
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/forum.8.1.08spi
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error