1887
Volume 14, Issue 3
  • ISSN 0302-5160
  • E-ISSN: 1569-9781
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

SUMMARYThe 'Complete Grammar of Modern High German' in five volumes (1827-1833) by Heinrjch Bauer (1773-1846), preacher and school teacher with a degree in mathematics, is the most comprehensive descriptive grammar of German to date. It not only marks the end of the grammatical tradition of the (late) Enlightenment, summarizing the knowledge accumulated within this paradigm, but also discusses new tendencies that signal a revolution in the history of the discipline. For instance, Bauer rejects the emerging preference for historical and comparative methods but accepts some results of the new theories of complex syntax. This paper attempts to illustrate the characteristics of his grammar on the basis of the chapter on mood. Bauer's belief that both language (a system of conventional signs) and grammar are important educational factors is typical of the Enlightenment. Methodologically, the primary criterion for his rules is actual usage, although he occasionally departs from this descriptive approach and expresses normative judgments or follows questionable traditions. Bauer works meticulously and carefully weighs the alternatives, aided by a remarkable feeling for the language, but he does not always succeed in summarizing his observations systematically. Today, Bauer's work remains interesting in three respects: First, it can serve as a model for the writing of grammars, e.g., as regards the attitude toward terminology. Secondly, the detailed descriptions contain many valuable insights into the structure of German. But above all, Bauer's comprehensive discussion of the works of his contemporaries provides a unique survey of linguistic thinking in the first quarter of the 19th century: All the voices in this revolutionary phase in the theory of grammar, from minor contributions to 'normal science' (in the paradigm of the Enlightenment) to provocative theorems of the new ara, are talking to each other, as it were.RÉSUMÉCette article présente la grammaire en 5 volumes de Heinrich Bauer (1773-1846) publiée en 1827-33 qui est encore aujourd'hui la grammaire la plus volumineuse du haut allemand moderne. Professeur, prédicateur et docteur en sciences (mathématiques) Bauer a conçu un ouvrage qui représente une étape décisive de la tradition grammaticale de la fin du siècle des lumières, qui, non seulement regroupe les connaissances accumulées ä l'intérieur de cette tradition mais entreprend aussi une discussion critique des nouvelles tendances de cette période marquée par le changement dans le domaine de l'histoire de la grammaire. C'est ainsi qu'il s'oppose ä une démarche méthodique qui privilégie les raisonnements fondés sur l'histoire comparée; il sait pourtant accepter parfaitement les résultats des nouvelles Theories de la syntaxe complexe.Dans cet article, les auteurs essaient de présenter les caractéristiques de cette grammaire en traitant, ä titre d'exemple, le chapitre consacré au mode. L'ouvrage de Bauer est fondé sur une conception rationaliste caractéristique du siècle des lumières, selon laquelle la langue a le röle d'un système de signes conventionnels, ainsi que la grammaire même, qui est un élément de culture sociale. Pour Bauer, méthodiquement, l'usage linguistique actuel est le critère le plus important pour trouver la règle, même si cette démarche descriptive est parfois interrompue d'une part par des digressions normatives, d'autre part par des références aux descriptions tradi-tionelles en vigueur ä l'époque. L'auteur procède de manière très différenciée; il est aidé par son sens aigu de la langue, ce que confirment les résultats empiriques. Certes, Bauer n'a pas toujours réussi ä formuler systématiquement ses observations.A l'heure actuelle, l'intérêt que l'on porte ä l'oeuvre de Bauer présente trois perspectives: la grammaticographie reçoit des indications précieuses pour la pratique actuelle, par exemple, au contact de la terminologie. En outre, cette façon très méticuleuse de procéder rend l'ouvrage intéressant sur le plan du contenu, car il contient des descriptions intéressantes. Bauer nous permet surtout de découvrir dans le détail l'érudition de son époque, en nous donnant un aperçu unique, sur le discours linguistique en vigueur pendant les trente premières années du XIXe siècle. Les voix les plus diverses de cette période grammaticographique, riche en changements, sont rassemblées dans cet ouvrage: on y trouve des petites contributions dont on ne peut se procurer aujourd'hui qu'ä grand peine jusqu'ä des théorèmes des nouvelles tendances présentées de manière critique.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/hl.14.3.06dor
1987-01-01
2019-10-16
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/hl.14.3.06dor
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error