1887
Acquiring Sign Language as a First Language / Acquisition d’une langue des signes comme langue première
  • ISSN 1879-7865
  • E-ISSN: 1879-7873
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

L’expression des déplacements a fait l’objet de nombreuses recherches en acquisition des langues vocales et de quelques travaux dans plusieurs langues des signes, mais pas en langue des signes française (LSF). Ce travail est donc une première étude des déplacements en LSF par comparaison au français oral. Le corpus, issu de données plus vastes, est composé de trois études de cas provenant des productions d’un adulte sourd et de deux enfants sourds de 8 ans. L’analyse qualitative montre une densité sémantique importante dans les énoncés en LSF marquée par l’utilisation de deux structures à fort degré d’iconicité appelées transferts. Les transferts personnels expriment plutôt la manière tandis que les transferts situationnels expriment simultanément la trajectoire et la manière, alors qu’en français, le verbe exprime le plus souvent la trajectoire seule, la manière devant être exprimée par un élément externe. De plus, les sujets sourds enchaînent quasi systématiquement deux structures pour exprimer deux points de vue sur un même déplacement, ce qui ne se retrouve pas fréquemment en français. Ainsi, cette première étude montre peu de différences entre les sujets enfants et adulte en LSF, mais des différences notables entre français et LSF.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/lia.1.1.04sal
2010-01-01
2019-10-17
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/lia.1.1.04sal
Loading

Most Cited This Month

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error