1887
Volume 31, Issue 1
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Résumé

Le terme de baleine, qui est utilisé pour la première fois au XIe siècle pour nommer l’animal qui avale Jonas, précède l’identification précise de cette bête évoquée dans l’Ancien Testament. Pour comprendre les mécanismes de cette spécialisation progressive, cet article se propose d’analyser d’abord le contexte d’apparition du mot ‘baleine’ dans les langues vernaculaires aux XIe et XIIe siècles, non seulement pour l’animal du livre de Jonas, mais également pour la constellation de la baleine ou pour la créature marine des bestiaires. Dans un deuxième temps, il étudie, pour les XIIIe et XIVe siècles, la diffusion du mot dans l’espace et dans le temps, et sa coexistence avec d’autres expressions ou termes utilisés pour la créature qui engloutit Jonas; il montre également comment cette bête prend alors des caractéristiques corporelles et morales attribuées à la baleine en général. Enfin, il analyse de quelle manière, au XVe siècle, l’animal biblique, en devenant pleinement baleine au sens naturaliste du terme, perd peu à peu sa dimension symbolique et son pouvoir de fascination.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.00032.tra
2020-04-17
2020-05-29
Loading full text...

Full text loading...

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.00032.tra
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error