1887
Volume 34, Issue 1
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Résumé

Cette étude se penche sur l’image de l’araignée et le motif de l’empoisonnement par son ingestion dans le conte de l’. Rédigé par le(s) compilateur(s) de la seconde à partir de deux anecdotes des , ce récit jouit d’un grand succès témoigné, entre autres, par quatre réécritures en prose sous la forme de miracles mariaux composées entre le XIVe et le XVe siècle. Deux lectures complémentaires de ces textes – en réseau et en diachronie – se révèlent utiles afin de comprendre le rôle des arachnides dans le bestiaire marial occidental aussi bien que l’évolution de leur symbolique au fil du temps. En plus de confirmer l’ambiguïté de ces bêtes qui, sans cacher leur caractère inquiétant, se font exécutrices du dessein divin, les résultats de nos analyses invitent à envisager davantage la fin du Moyen Âge comme une époque de transition vers la première modernité. Les changements concernant le traitement de la figure de l’araignée – qui dans la incarne les péchés de l’héroïne du conte, mais qui est ensuite de plus en plus associée à son état de maladie mentale, voire à la mélancolie – en constitueraient un exemple.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.00056.bar
2023-04-20
2024-04-14
Loading full text...

Full text loading...

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.00056.bar
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error