1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 11
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951

Abstract

RésuméL'éloge de l'âne apparaît, dans le Phèdre de Platon, comme le propre de l'orateur qui, sous l'ombre d'un discours qui l'apparente à un cheval, masque la nature vile de l'âne. Tandis que le philosophe dénonce l'âne caché sous le vêtement de son double pour ne réserver son éloge qu'à un cheval authentique. Mais on peut encore envisager un troisième type d'éloge: qui serait décerné à un âne qui n'aurait pas peur d'apparaître comme tel. A partir du mythe platonicien du char de l'âme tiré par deux chevaux, l'un bon, l'autre mauvais, et des Métamorphoses d'Apulée, nous nous sommes intéressés à la fonction de ce "mauvais cheval" auquel l'âne peut être identifié, dont la figure et le braiment caractéristique sont revendiqués par plusieurs auteurs d'une manière différente du topos de l'ânesse de Balaam. Nous nous appuyons principalement sur le De Nugis curialium de Gautier Map, l'Asino de Machiavel, de Ragionamente sovra del asino de G.B. Pino et Rabelais.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.11.08luc
1998-01-01
2019-09-20
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.11.08luc
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error