1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 14
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

L’interdépendance du langage et du pouvoir, thèmes fondamentaux des fabliaux, se laisse étudier de façon complémentaire dans ces deux textes. DansConstant du Hamelles faibles résistent à la domination des puissants et la subvertissent au moyen de la parole, parole choisie pour répondre point pour point aux attaques que subit le couple fidèle. Après l’analyse des échanges et des renversements, j’examine quelques détails dans l’emploi de certains mots-clés pour montrer comment le poète donne de la solidité à son intrigue par un réseau d’échos lourds de sens. DansLes Trois Aveugles de Compiegnec’est la parole qui domine: à chaque étape le protagoniste choisit son langage en fonction de son interlocuteur, choix auquel la langue du narrateur fait écho; l’importance essentielle du langage dans ce fabliau est soulignée par des jeux rhétoriques.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.14.10cob
2001-01-01
2019-11-17
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.14.10cob
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error