1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 14
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Les animaux sculptés sur les stalles sont souvent présentés comme porteurs d’un message moral, voire moralisateur. Une enquête menée parmi 73 ensembles de la fin du Moyen Âge (1450–1550 environ) dans le nord-ouest de l’Europe (Grande-Bretagne exclue) montre tout d’abord que les animaux ne sont pas si nombreux qu’on pourrait le croire, par rapport à d’autres sujets iconographiques. En outre, la plupart d’entre eux ne sont pas animés d’une intention moralisatrice, mais font tout simplement partie de la vie quotidienne. Il en est toutefois qui se moquent des défauts humains, en illustrant un proverbe: le chien, le cochon, le singe et Renart ont fréquemment inspiré les sculpteurs, qui donnent parfois une interprétation curieuse des proverbes médiévaux.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.14.13lem
2001-01-01
2019-08-21
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.14.13lem
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error