1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 14
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Punition ou délivrance, la métamorphose en rossignol, en huppe et en hirondelle transforme les héros d’úne légende qui traverse toute l’Antiquité en ce qu’ils sont vraiment: les témoins d’un deuil incommensurable, de la ruine du foyer matrimonial et des malheurs de la femme avant et après son marriage. On comprend pourquoi la tragédie attique, après l’Odyssee et Hésiode, a utilisé cette legende, le plus souvent sous forme d’allusions. La question la plus difficile est celle de la métamorphose proprement dite. Pure fantaisie? Vestige de croyances religieuses disparues? Explications étiologiques liées au folklore? Croyance vivace dans le polymorphisme d’une nature animée par les dieux? Quelle que soit sa cause, la métamorphose du rossignol unit deux thèmes differents mais qui prennent force l’un par l’autre: le thème d’un destin voué à l’échec et celui d’un passage d’êtres légendaires et lointains à l’état d’oiseaux familiers, peuplant de leur chant les campagnes proches. Il n’en fallait pas davantage pour assurer la fortune littéraire et la pérennité de cette légende.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.14.19vil
2001-01-01
2019-10-17
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.14.19vil
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error