1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 20. 2007–2008
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Les "Fables" de Marie de France font partie des textes français du Moyen Âge les plus appréciés de leurs contemporains, si l’on en croit le grand nombre de copies qui nous en est parvenu. Karl Warnke, pour son édition de 1898, en avait, en effet, recensé vingt-trois. Or ce chiffre est venu s’accroître depuis, avec la découverte d’un très petit fragment du texte à Nottingham, mais surtout grâce à un nouveau recensement des témoins effectué par Françoise Vielliard en 1989 et qui a permis la "découverte" de deux nouveaux manuscrits. C’est l’un d’entre eux qui est ici évoqué, d’un point de vue codicologique d’abord, mais surtout à travers sa très forte tendance à modifier le texte original, qui fait de lui le manuscrit de loin le plus remanieur de la tradition. Nous nous sommes ainsi attaché à cerner la nature et les raisons de ces nombreux remaniements, avant d’aborder finalement les quelques cruciales questions d’ordre éditorial que pose un tel document.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.20.02hal
2007-01-01
2019-10-22
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.20.02hal
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error