1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 20. 2007–2008
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Dans la littérature médiévale les espèces animales agissent sur la base des stéréotypes que la société leur attribue. La présente contribution examine le cas des oiseaux, avec une réflexion spécifique sur les rapaces. La recherche se concentre sur un genre littéraire, la nouvelle d’aire italienne, et sur les situations où l’oiseau est le protagoniste d’une tromperie, par son geste ou par sa parole. Dans le cas des rapaces, on observe que les espèces employées dans la chasse jouissent d’une très bonne réputation et les écrivains adoptent des artifices afin de la garder, surtout dans les contextes qui pourraient laisser place à l’ambiguïté. On peut remarquer, en général, que la considération envers une espèce d’oiseaux a son influence sur le milieu de l’action (noble ou populaire), l’évolution du récit et l’opportunité de vendre ou de donner l’animal.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.20.04mar
2007-01-01
2019-10-17
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.20.04mar
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error