1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 21. 2009
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
GBP
Buy:£15.00 + Taxes

Abstract

L’étude porte sur le tardif Renart le Contrefait, qui, dans le groupe des épigones renardiens, occupe une place intermédiaire entre, d’un côté, Renart le Bestourné et le Couronnement Renart, qui transforment le renard en allégorie satirique, et, de l’autre, Renart le Novel, qui mélange les tons et les messages et “casse” l’allégorie autant que le personnage de Renard traditionnel. L’étude se focalise en particulier sur l’Auteur, le narrateur et le protagoniste. Le sujet intéresse dans la mesure où l’auteur déclare, au début, se servir de Renard pour pouvoir dire des choses sans avoir à subir des représailles. L’Auteur prend le masque de Renard pour dire ’par escript couvert’ ce qu’il n’ose pas exprimer ouvertement. Petit à petit, toutefois, Renard “devient autonome”. L’essentiel se joue alors par les avant-textes qui sont convoqués, ici analysés dans leur fonctionnalité. Cela se passe par trois dédoublements: L’Auteur (A) devient personnage (lorsqu’il parle de sa vie: c’est B), et se cache derrière le personnage de Renard (C), qui se superpose à sa voix, en mêlant les fonctions d’auteur, de narrateur et de personnage (D). Entre les pôles de A et de D, toute l’histoire de l’homme se déroule, à travers bien de textes anciens et modernes, répartis en thèmes/fils conducteurs qui donnent un ordre à une oeuvre décousue et totalisante.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.21.06lec
2009-01-01
2018-10-20
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.21.06lec
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error