1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 21. 2009
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
GBP
Buy:£15.00 + Taxes

Abstract

Le Voyage de St Brendan présente un univers hybride, à la fois suffi samment réaliste pour y reconnaître des phénomènes scientifiquement vérifiables et profondément symbolique dans ses connotations. Les animaux marins qui y figurent ne sont en rien anthropomorphes, mais se démarquent aussi nettement de l’image donnée par les bestiaires, dans la mesure où leurs actions et caractéristiques ne sont pas en soi porteuses de sens. La faune aquatique est à la fois une menace et une présence protectrice, la providence divine déterminant de cas en cas la nature des rencontres entre moines et poissons, baleines et monstres marins. Ces bêtes sont en elles-mêmes moralement neutres, guidées par l’instinct; mais Benedeit exploite ce trait pour mettre en exergue la soumission de ces créatures à la volonté du Créateur, et leur importance pour Brendan et ses compagnons.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.21.08les
2009-01-01
2018-09-21
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.21.08les
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error