1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 22
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

L’histoire de la fable ne s’est pas faite uniquement dans les recueils et plusieurs apologues se sont répandus par d’autres chemins, de manière isolée ou intégrés dans des ouvrages appartenant aux typologies textuelles les plus disparates. Le motif ésopique Du cheval, du cerf et de l’homme, présent dans plusieurs fabliers français de la Renaissance et du XVIIe siècle, a également eu droit de cité dans des ouvrages emblématiques et satiriques du XVIe siècle et il représente un des rares exemples d’apologue traité par les poètes de la Pléiade. L’analyse de ces textes, qui se situent en marge ou à la frontière du genre fabuliste, témoigne de la plasticité et de la polyvalence de la matière ésopique qui franchit les limites un peu strictes des fabliers pour répondre à des exigences précises: pour les emblématistes l’apologue représente un moyen efficace pour susciter des réflexions philosophiques; les poètes de la Pléiade mettent en valeur le pouvoir esthétique de la fable, qui devient un outil pour agrémenter leur discours poétique; dans des ouvrages satiriques elle est utilisée à des fins politiques.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.22.01ama
2010-01-01
2019-10-18
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.22.01ama
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error