1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society. Volume 24 (2012)
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

La “Cour des Lions” du Prinsenhof de Gand, entretenue à grands frais par les ducs de Bourgogne au XVe siècle, puis par les souverains Habsbourg jusqu’au milieu du XVIIe siècle, est exceptionnellement bien documentée par les sources d’archives conservées à Lille, Gand et Bruxelles. Cet article livre une exploitation de ces documents, en procédant à un parcours en partie thématique, sur les lions et les autres fauves tenus en captivité, et en partie chronologique, selon la succession des souverains. Des aspects les plus matériels, comme la facture des cages ou le confort des spectateurs, jusqu’aux plus politiques, tels les échanges de fauves entre souverains, on peut y reconstituer le devenir d’une ménagerie qui a traversé les temps. On relèvera en particulier la réussite répétée de la reproduction en captivité des lions, le souci constant d’améliorer leurs installations, mais aussi les contraintes financières de cette institution. On note aussi la présence d’autres félins et d’ours, ces derniers étant exhibés parfois dans des combats publics. Comme en d’autres lieux, la ménagerie assumait une importance politique comme signe de pouvoir, doublée ici de la référence héraldique et dynastique aux blasons flamands et gantois arborant un lion.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.24.05lie
2012-01-01
2019-12-05
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.24.05lie
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error