1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society. Volume 24 (2012)
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Une des caractéristiques majeures du Viridarium, encyclopédie inédite du juriste avignonnais Jean Raynaud (ca 1357–1432/1433), est l’ancrage régional de l’œuvre. Elle comporte deux types d’éléments qui peuvent être qualifiés de provençaux: d’une part, des références explicites à la Provence, surtout des mirabilia, et d’autre part des termes en ancien provençal, soit dans les notes marginales, soit dans le texte principal. Le premier type d’éléments atteste l’intérêt pour les réalités régionales de la part de l’auteur. Dans certains cas, ce sont même des témoignages qui dépassent le savoir livresque et qui donnent une vue inédite sur la culture provençale. Ensuite, les 31 noms vernaculaires de plantes et de vents notés dans la marge, et les 20 autres qui figurent dans le texte permettent de vérifier l’identité des realia décrits et de mettre en évidence les cas problématiques où Jean Raynaud, en tant que compilateur, a sans doute eu une autre compréhension du texte que l’auteur dont il s’inspire. Certains de ces synonymes sont des mots hybrides qui oscillent entre le latin et la langue vulgaire. Un autre apport important de ces deux catégories d’éléments est qu’elles contribuent sensiblement à confirmer l’identité de l’auteur méconnu.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.24.08sch
2012-01-01
2019-12-07
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.24.08sch
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error