1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society. Volume 24 (2012)
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Contrairement au chien et au loup, l’hyène n’a jamais fait partie de la faune occidentale et ne s’enracine donc pas non plus dans un terroir folklorique. Elle pénètre dans la culture médiévale par voie exclusivement livresque. En outre, elle arrive sous une forme aux contours précis, bien que largement fantaisistes, qui seront de plus en plus accentués durant le bas Moyen Age au point de faire de l’hyène une créature qui rassemble en elle toutes les transgressions possibles et offre ainsi une image remarquablement constante d’un animal qui incarne toutes les anti-valeurs de la société chrétienne occidentale. Dans la présente étude, on tentera de présenter la symbolique attachée à l’hyène de l’Antiquité à la Renaissance.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.24.10tra
2012-01-01
2019-10-19
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.24.10tra
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error