1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society. Volume 25 (2013)
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

Les ouvrages encyclopédiques offrent un riche corpus textuel en vue de l’étude des rapports culturels entre Orient et Occident. Plus particulièrement, le Liber de natura rerum de Thomas de Cantimpré accorde une place importante au recensement et à la description des espèces animales. Dès lors, son examen permet de recueillir une série de données objectivables, quantitativement et qualitativement, sur la circulation et l’intégration d’éléments arabes au sein des connaissances répandues au XIIIe siècle en Occident. Un premier relevé des sources arabes utilisées par le compilateur permet de rendre compte d’une interaction dynamique entre les savoirs orientaux et occidentaux. La relation Orient-Occident peut aussi s’exercer de façon plus indirecte, comme lors de la réception du De animalibus d’Aristote au travers de la traduction arabo-latine réalisée par Michel Scot. Or, en prenant cet intermédiaire en considération, plusieurs zoonymes repris par Thomas de Cantimpré dont la consonance laissait perplexe peuvent être éclairés et l’organisation du recensement des espèces animales réalisé par le compilateur peut être étudiée sous un angle nouveau. Enfin, sur la question de l’identification de l’Experimentator, cité par Thomas de Cantimpré, de nouveaux éléments de réponse sont apportés en ce qui concerne la langue de composition, la datation et le mode rédactionnel de cet ouvrage.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.25.05cle
2013-01-01
2019-08-21
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.25.05cle
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error