1887
Volume 28, Issue 1
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

La présente étude s’occupe de l’épisode de la transformation des filles de Minyas en chauves-souris, tel qu’il est décrit dans le quatrième livre de l’. Cette œuvre est la première traduction intégrale en langue romane des et comprend quelques 72000 octosyllabes dans les manuscrits complets. L’ouvrage, probablement rédigé par un franciscain, a une valeur hautement didactique, qui ressort surtout dans les moralisations, que le clerc a ajoutées à la traduction des . Dans un premier temps, nous analyserons la description de l’animal, qui mérite attention du fait que la chauve-souris est considérée, dans la tradition naturaliste antique, comme une bête hybride, entre oiseau et souris, ce qui donne lieu à un traitement original de la part de l’auteur de l’. De là, nous essayerons d’expliquer les multiples facettes de la chauve-souris à l’intérieur du mythe des Minéides, en étudiant les multiples sens qui en découlent dans le texte français, et leur utilisation pour illustrer le comportement du chrétien exemplaire.

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.28.02cal
2017-03-24
2019-08-23
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.28.02cal
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error