1887
Reinardus: Yearbook of the International Reynard Society, Volume 9
  • ISSN 0925-4757
  • E-ISSN: 1569-9951
USD
Buy:$35.00 + Taxes

Abstract

RésuméDans le schéma dégagée par Propp, les fonctions XII à XVI font apparaître des auxiliaires magiques qui pourvoient le héros des moyens de terrasser l'antagoniste. Ce sont en général, comme dans les contes celtiques du tueur de dragon, deux ou trois animaux qui donnent au héros le pouvoir de métamorphose. On le vérifie ici pour les contes irlandais rassemblés au siècle dernier par J.F. Campbell. Romans et chants héroïques du moyen âge reprennent ce trait, tels le Lanzelet allemand de la fin du XIIe siècle et le Nibelungen-lied de ces mêmes années, mais en substituant aux animaux des êtres humains. Contes et romans remontent en fait aux mêmes structures archétypales indo-européennes attestées en Inde dès le Rig Veda.
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1075/rein.9.09pas
1996-01-01
2019-10-21
Loading full text...

Full text loading...

References

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1075/rein.9.09pas
Loading
  • Article Type: Research Article
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was successful
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error